J'aime naviguer dans l’histoire, partir à la conquête de personnages plus ou moins oubliés et m’abreuver de contes merveilleux où l’impossible devient possible !

Démarche artistique

Nadine foule les planches depuis plus de 30 ans. Interprète d’une forte présence et chercheuse acharnée, elle use de son corps autant que de sa voix pour propulser ses créations et retransmettre des histoires archaïques, reflets de l’humanité depuis la nuit des temps.

 

Chaque spectacle se distingue par une forme singulière qui questionne sa relation avec le public et avec l’histoire. « Avec elle, le conte devient une parole incarnée. » Élisabeth Haas, journal La Liberté, Fribourg, Suisse.

 

Récipiendaire du Grand prix de l’Académie Charles Cros à Paris pour son CD-livre Sacré chœur de Gilgamesh en 2020, elle a gagné aussi le Hibou d’or pour le même spectacle et le prix Jocelyn Bérubé pour l’ensemble de sa carrière de conteuse.

 

Nadine conte pour résister à l’endormissement, à l’ignorance, au conformisme, au désenchantement, à la mort. Parce que pour elle, conter, c’est partager un instant d’éternité.

 

Parcours

C’est par la danse que Nadine a fait ses premiers pas sur la scène professionnelle. Puis le mime, le jeu masqué et la marionnette l’ont dirigée vers le théâtre. En 1999, elle obtient un baccalauréat en théâtre (interprétation) à l’Université du Québec à Montréal. En 2003, elle embrasse le conte et depuis, elle présente son répertoire au Québec, en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient.

 

Parallèlement, Nadine œuvre pendant sept ans comme directrice artistique, metteure en scène, chorégraphe, combattante et animatrice à La Compagnie Médiévale.

 

Puis, elle fonde Les productions la meute à L’Anse-Saint-Jean qui, quatre ans durant, organisent la série Les Contes de la pleine lune. En 2013, elle s’associe à Stéphanie Bénéteau pour la création des Productions Les filles d’Aliénor, organisme voué à la reconnaissance artistique du conte. Elles ont créé la série Les Arts du récit présentée à la Maison de la culture Côte-des-Neiges, puis à la Maison de la culture Plateau-Mont-Royal.

 

Partenaire artistique du Théâtre Incliné depuis plusieurs années, elle a été assistante metteure en scène pour Train et Rafales, coauteure et interprète dans Le fil blanc  et interprète dans Nordicité. Avec la Cie Tenon Mortaise elle a joué dans Le Carré de sable . Elle est interprète pour la création Empreintes de la Cie Territoire 80 auprès de Denise Boulanger, Françine Alepin et Nathalie Claude sous la direction de Laurence Emery Castonguay.

 

Créations

2009 - Femmes pirates ou crise de foi(e), récit d’aventures mis en scène par Alberto Garcia Sanchez.

 

2011 – O’ La traversée fantastique, récit historico-fantastique mis en scène par Diane Loiselle et Denys Lefebvre de Tenon Mortaise.

 

2013 - La Chatte blanche, adaptation du conte de Madame d’Aulnoy, avec l’ensemble de musique baroque Les Idées heureuses.

 

2015 - Sacré chœur de Gilgamesh, récit polyphonique avec Jean-Sébastien Bernard, Franck Sylvestre et les arrangements vocaux de Michel Faubert.

 

2017 – Arcanes, contes merveilleux

 

2019 – Projet Psyché, conte sculptural avec Christine Bolduc, sous la direction de Laurence Émery-Castonguay et Denise Boulanger.